Abir Moussi : La volonté actuelle se dirige vers le blanchiment de l’islam politique !

Businessnews.com.tn | publié le 12/08/2017 16:36

 

« Quand la présidence de la commission de la femme au sein de l’ARP est confiée à un dirigeant islamiste notoire, quand l’atelier concernant la présence de la femme à des postes de décision est aussi confiée, à l’occasion de la fête de la femme, à ces dirigeants, malgré ce que l’on sait sur les écritures humiliantes des cheikhs islamistes et malgré qu’ils n’aient participé, ni de près ni de loin, à instituer les droits de la femme après l’indépendance, sachez que la volonté politique actuelle se dirige vers le blanchiment de l’islam politique en Tunisie, lui conférant le rôle de défenseur des droits des femmes ». C’est ce qu’a déclaré, ce samedi 12 août 2017, Abir Moussi, présidente du parti Destourien (PDL).

 

« On veut éviter à l’islam politique tunisien d’être mondialement classé en tant que branche des Frères musulmans alors que celui-ci n’a jamais avoué sa séparation de cette organisation ni celle entre le politique et la prédication » a-t-elle ajouté.

« Mes vives salutations à la bande du Vote Utile, à ceux qui en 2014 nous ont dit qu’ils ne voteraient pas pour les destouriens afin de ne pas éparpiller les voix. Nous sommes tous destouriens pourvu qu’on fasse tomber Ennahdha et il est temps de faire le tri dans la scène politique et de mettre chacun devant ses responsabilités » a conclu Abir Moussi.

 

M.B.Z



Abir Moussi : La volonté actuelle se dirige vers le blanchiment de l’islam politique !

publié le 12/08/2017 16:36

 

« Quand la présidence de la commission de la femme au sein de l’ARP est confiée à un dirigeant islamiste notoire, quand l’atelier concernant la présence de la femme à des postes de décision est aussi confiée, à l’occasion de la fête de la femme, à ces dirigeants, malgré ce que l’on sait sur les écritures humiliantes des cheikhs islamistes et malgré qu’ils n’aient participé, ni de près ni de loin, à instituer les droits de la femme après l’indépendance, sachez que la volonté politique actuelle se dirige vers le blanchiment de l’islam politique en Tunisie, lui conférant le rôle de défenseur des droits des femmes ». C’est ce qu’a déclaré, ce samedi 12 août 2017, Abir Moussi, présidente du parti Destourien (PDL).

 

« On veut éviter à l’islam politique tunisien d’être mondialement classé en tant que branche des Frères musulmans alors que celui-ci n’a jamais avoué sa séparation de cette organisation ni celle entre le politique et la prédication » a-t-elle ajouté.

« Mes vives salutations à la bande du Vote Utile, à ceux qui en 2014 nous ont dit qu’ils ne voteraient pas pour les destouriens afin de ne pas éparpiller les voix. Nous sommes tous destouriens pourvu qu’on fasse tomber Ennahdha et il est temps de faire le tri dans la scène politique et de mettre chacun devant ses responsabilités » a conclu Abir Moussi.

 

M.B.Z



Commentaires (45) Commenter
Bravo !
Abidoudou
| 14-08-2017 14:02
Mile et Mile BRAVO ya Abir , Merci pour ce que vous dites , c'est tres juste . Ca reveille la Conscience des '' politiques '' et de tous le monde .
Waw! magnifiques! Malgré ma haine pour la dictature Ben Ali, elle dit ce que l'on pense mot pour mot.
Carthage Libre
| 14-08-2017 10:23
Le problème c'est ce label "destourien" qui, il est vrai, à fait quelques belles choses avec Bourguiba, mais a été aussi le facteur principal de l'instauration d'une dictature + corruption...c'est cela aussi le "label destourien".

J'aurais aimé que cette brave femme ne fassent pas partie de cette mouvance associée à la corruption/dictature.

Quoi penser en cette période délicate où l'islam politique, comme un serpent silencieux vénimeux est entrain, en silence, sans bruit, de travailler à la destruction de notre société en silence.

En conclusion, il faut d'une façon urgente que toutes les forces progressistes s'unissent sous un même label, nom; c'est urgent, machrou3 tounes et ...destouriens compris.
ABIR A RAISON, ET LA PORTE D ENTREE A L HONARABILITE SUPPOSEE EST LA TURQUIE......
TOUS POUR LE VOTE UTILE...POUR SAUVER NOTRE PAYS.....
| 13-08-2017 14:54
la turquie utilise des moyens de marketing immenses dans les pays musulmans, DONT LA TUNISIE, envoyant des delegations etablir des contacts avec des souches turques, y vivant, afind de servir de pont de propagande, et d etablissement de contacts commerciaux, et entr autres douceurs sentimentales, leurs offrent des voyages en turquie, visiter la terre de leurs ancetres, et meme leurs villes, et villages.....aidant a fideliser cette deuxieme ligne defensive.....voez les chiffres de notre commerce avec ce pays.....
@ Khneji| 12-08-2017 16:50
ourwa
| 13-08-2017 13:55
OUi, Khneji,"il faut les pendre haut et court, ces femmes!", auriez-vous pu ajouter, car vos maîtres de la Troïka se sont montrés incapables, trop indulgents envers cette engeance néfaste. Un bûcher gigantesque aurait fait l'affaire, résolu l'affaire...Regardez l'Iran, ce pays hautement démocratique et que vous admirez tant, il a éliminé tous ses "azlams" en jupon en trois cuillères à pot, ni vu ni connu...Prenez-en de la graine, mous de la cervelle que vous êtes, mauvais musulmans, faux démocrates, assassins à la petite semaine! Vous vous êtes alliés à un hypocrite notoire, un faux frère, bien qu'il ait dit un jour, d'une femme " ce n'est qu'une femme!" Vous n'avez pas su l'éduquer convenablement, lui montrer le chemin tortueux et abject, une de vos spécialités. Votre cri de c'ur, un appel à la répression, à l'enfermement des femmes, à leur interdiction de parole et de vote et de culture s'inscrit en droite ligne de votre idéologie fasciste et liberticide...Mais il y a un hic, dont on ne voit pas le remède, c'est que les femmes vous ont enfantés, mis au monde votre progéniture, l'ont éduquée...Comment feriez-vous pour lui retirer ce "privilège"? Qu'envisagez-vous comme solution, islamo-fascistes, pour vous reproduire entre hommes, exclusivement? Vous y travaillez, à ce problème ? Comme dirait l'autre: " Chassez l'innaturel, il revient aux salauds!"
G&G | 13-08-2017 11:58
Bourguibiste nationaliste
| 13-08-2017 12:40
Combien vous avez raison.
Une tunisienne qui a des couilles
G&G
| 13-08-2017 11:58
Les hommes tunisiens avaient perdu leur c. Heureusement qu'il y en a une femme qui les a récupérés.
G&G
RCDiste et fier
Ligne de conduite inchangèe.
Sigillèe
| 13-08-2017 11:34
Elle a ctout a fait raison, il y en a au moins qui n'ont pâs changè de ligne de conduite, et c'est tres bien,. Bravo Madame!
A toutes les femmes tunisiennes
Zohra
| 13-08-2017 11:21
Bonne Fête Mesdames, Vive La Femme Tunisienne !
MÊME PAS EN RÊVE !
Mansour Lahyani
| 13-08-2017 11:08
Blanchir l'islam politique ? Ce n'est pas demain la veille : ma ywelli cherif ken ma ymoutou kbar el7houma...
C'est une entreprise éreintante, mais d'ores et déjà vouée à l'échec ! Bien sûr, de nombreux gogos s'y laisseront prendre, c'est la règle de ce jeu mal famé, mais ce ne sera jamais assez pour que l'islam politique acquière d'authentiques lettres de noblesse démocratique!
L'argent du quatar ,est mille fois plus clément que celui du FMI et de toutes les banques
J.trafb
| 13-08-2017 08:49
Voilà aussi un autre procès plus crédible ,Mme 3abir ,maître ,parce que c'est comme celà que la coutume ,veut que les juristes soient honorés ,+maîtres++prêtres+imam ,ziyadat alkhir ma fiha nadama '''
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration