9 questions pour comprendre ce que fait le FMI en Tunisie

Businessnews.com.tn | publié le 17/06/2017 14:46

 

Afin d’expliquer la teneur de sa mission en Tunisie, le Fonds monétaire international (FMI) a publié le 14 juin 2017, un document sous forme de neuf questions-réponses.

 

Des types de prêts que la Tunisie reçoit, des principales caractéristiques de son programme, en passant par la question de la dépréciation du dinar, à celle de la dette tunisienne, l’institution financière répond aux interrogations des Tunisiens.

 

Vous pouvez consulter le document ici

9 questions pour comprendre ce que fait le FMI en Tunisie

publié le 17/06/2017 14:46

 

Afin d’expliquer la teneur de sa mission en Tunisie, le Fonds monétaire international (FMI) a publié le 14 juin 2017, un document sous forme de neuf questions-réponses.

 

Des types de prêts que la Tunisie reçoit, des principales caractéristiques de son programme, en passant par la question de la dépréciation du dinar, à celle de la dette tunisienne, l’institution financière répond aux interrogations des Tunisiens.

 

Vous pouvez consulter le document ici

Commentaires (2) Commenter
9 question-réponses,.... et ma question.
Léon
| 18-06-2017 11:01
Ma question ne s'adresse pas au FMI mais au peuple tunisien:
Aurait-on eu besoin de toute celle sollicitude paternaliste et bien veillante (sic!), si vous n'avez pas répondu comme un seul homme à Al Jazeera et autres médias de traitres et descendant crier "Dégage" dans les rues tunisiennes; "descentes" qui n'avaient rien de spontanées et qui étaient bien canalisées, puisque les minables que vous êtes dites tous et sans exception "On s'est retrouvés à telle place ou à telle rue sans savoir comment".
Vous avez été étudié à la loupe par ceux qui aujourd'hui veulent vous "sauver" (sic!). Et bien sur avec l'aide de traitres locaux (et Dieu seul sait à quel point ils sont nombreux).
Une "remise en place" d'un pays arabe qui grimpait très vite et très haut. Cela dérangeait certains atlantistes au ordres d'un état. Alors ils ont utilisés nos imbéciles (ou au mieux nos crédules) locaux qui n'avaient pas compris que la Tunisie n'a JAMAIS été une Dictature. Mais ils auront l'occasion de découvrir ce qu'est une Dictature dans bientôt!
Peuple tunisien! Il y a des "canons" du Patriotisme et de la citoyenneté. Vous les ignorez tous! Le tout premier de ces "canons" est d'arrêter toute hostilité dès lors qu'un tierce partie, étrangère, s'en mêle.
Comme l'avait fait le grand Peuple de France lorsque les allemands venaient les "sauver" (re-sci!). Très peu ont suivi, contrairement à vous, peuple de la trahison collective!
Tellement peu ont suivi, que le Maréchal de la collaboration avait fini ses jours en taule et que les traitres avaient tous été repéré et leurs comptes réglés.
Mais en Tunisie ce sont les Patriotes qui sont minoritaires. Ceux qui ont préféré Ben Ali, ou quiconque d'autre d'ailleurs, à la solution "étrangère".
Alors savourez aujourd'hui la mise sous "protectorat économique" par le FMI et le reste des obédiences qui vous ont ratatiné en utilisant vos sales sentiments. Sales sentiments résumés par toutes les pulsions des footeux que vous êtes; en particulier, le régionalisme.
Rassurez-vous par les question-réponses et surtout soyez sage, car le pire, c'est qu'ils arrêtent de vous financer pour vous nourrir. Là çà sera la guerre civile, la faim et la misère.
Au lieu d'écouter les zimmigris jaloux de votre réussite, qui venaient vous vendre la "démocratie", il fallait écouter Léon et JW; les deux vrais Maréchaux de Tunisie.
Y a-t-il de meilleur Maréchal que celui qui voit arriver de loin une atteinte à la Souveraineté de son pays. Après tout, quel est le rôle d'un vrai soldat sinon que de défendre la souveraineté de son pays?

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant, Souverainiste.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Et est-ce Samir BRAHIMI ajouterait une 10ème questions
DHEJ
| 17-06-2017 20:18
Quel role9du pouvoir judiciaire pour assurer la reprise de la croissance et l'optimisation de l'administration publique?


Lui qui a évoqué l'article 42 du code pénal et moi j'ajouterai l'article 87 bis et 96 du même code.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration