alexametrics
Sur les réseaux

« Pink Trip », objet de discorde entre Selecta et la blogueuse Raya Bouallègue

« Pink Trip », objet de discorde entre Selecta et la blogueuse Raya Bouallègue

 

Une campagne appelant au boycott de la marque des cahiers scolaires Selecta fabriquée par la société tunisienne Sotefi a rapidement enflammé la toile. La polémique s’est créée suite à l’accusation portée par la blogueuse, Raya Bouallègue à l’encontre de la marque tunisienne.

Selecta a, en effet, été accusée d’avoir usurpé la marque « Pink Trip » déposée par Mme Bouallègue sans son consentement et l’avoir utilisée, ensuite, pour l’imprimer sur les couvertures des cahiers. La marque a été également déposée par Sotefi à l’Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle (Innorpi).

 

Jouissant d’un soutien massif de la part des blogueurs, Raya a également appuyé ses allégations en publiant un e-mail datant de 2017 montrant que la société lui a proposé un partenariat qu’elle avait, d’ailleurs, décliné. Une preuve que Sotefi a été intéressée par cette marque.

 

De son côté, la société avait émis un communiqué appelant Raya Bouallègue à reconnaître les droits intellectuels de chaque partie et de cesser de transgresser la loi soulignant que la désignation « Pink Trip » ne représente aucun intérêt pour l’entreprise. Selon Sotefi, il s’agit uniquement d’un mot qui a été intégré dans un de leurs 400 designs avertissant qu’elle « prendra toutes les mesures nécessaires afin de se défendre et de mettre fin aux agissements de Raya Bouallègue portant préjudice à Selecta à travers des propos de dénigrement et de diffamation injustifiés et infondés ».

B.L


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

lauchness
| 14-01-2019 23:35
Ridicule pink trip est un terme utilise depuis le 18ème siècle. Des agence de voyages, de cosmétique utilisaient déjà ce terme bien avant la naissance de cette blogueuse à la con ! Il faut lui rabaisser le caquet à cette blogueuse qui n a rien inventé. Elle devrait aller repasser son bac qu elle a eu du 3ème coup (voir sa video) et se cultiver un peu !!! Quelle prétention quelle arrogance !

DIDON
| 11-01-2019 20:34
Qu est ce qu on fait pas pour se faire rematquer.'? est une polémique exagérée par la blogueuse pour se faire remarquer. C est leur marque de fabrique, leur manière de se mettre en valeur sur la toile, leur seul raison d etre. Au milieu d une centaine e de gamme de cahiers, de dessins de collections que représente vraiment Pink trip pour selecta une petite goutte insignifiante. Cette blogueuse veut s attaquer au fleuron de notre économie, une entreprise intégré respectueuse de la loi depuis 65 ans à tous les niveaux ..courage à selecta moi je ne changerais jamais ma marque fétiche que j achete depuis des décennies et surtout pas pour une blogueuse qui raconte des conneries du autant plus que le point fort de selecta ça a toujours été la créativité !

A lire aussi

" élaborées sur mesure pour s’opposer aux fraudeurs et aux escrocs".

16/06/2019 13:00
5

L’acteur a demandé au conseil d’administration d’Attessia composé essentiellement de la famille de

15/06/2019 20:19
7

« les ravages de la mixité et de certaines libertés

15/06/2019 09:00
58

Parmi les griefs reprochés à Nabil Karoui justifiant le projet de loi tendant à l’exclure des

14/06/2019 11:28
15

Newsletter